Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ludovic, coordinateur, Alain comptable et Boris technicien agricole ont réuni les responsables de sites en mairie.
Cela  a permis un état des lieux et l'établissement d'une feuille de route pour l'été.

A l'analyse, nous nous sommes rendus compte de ce qui suit:
- le problème de fertilité des sols se pose. c'est pourquoi, l'équipe a suggéré démarrer le compostage sur chaque site dans la feuille de route.
- des familles seront identifiées pour commencer de petits aménagements sommaires. car, nous avons remarqué que les sites de production à grande échelle développent des maladies qui ne sont pas encore maîtrisées.

 
chez Philomène, ils ont fait du piment et de la tomate sur environ 1 hectare. mais le véritable problème à ce niveau est la non disponibilité de l'eau. 
- au niveau de la concession, l'équipe de projet a voulu octroyer un prêt  à la famille KPATOUKPA pour qu'ils fassent la clôture. .
Photo 1 : l’équipe de projet et le producteur (Jean) sur une planche de Grande morelle qui développe des maladies. Il s’agit d’une planche de semences qui récolte pour les pépinières de grande morelle. Cette maladie a également attaqué les autres planches. Photo 2 : Le Président UCM en chemise rouge (Jean ZANKOU) récolte les graines de grande morelle. Photo 3 : cette photo permet d’apprécier les maladies qui ont attaqué le champ de Jean. Le piment et la grande morelle n’ont pas donné le rendement espéré. Selon le producteur, l’INRAB (Institut National de la Recherche Agronomique au Bénin) est venu faire des prélèvements du sol et des feuilles de grande morelle pour des études. Le rapport n’est pas encore disponible. Photo 4 : l’équipe de projet est à côté d’une pépinière de piment. Derrière, on peut voir du maïs qui a été produit comme culture alternative dans le piment qui n’a pas bien marché. Dans l’ordre, de la gauche vers la droite, on peut voir : Alain, Ludovic, Boris, Jean et Roger KPOKPO.
Photo 1 : l’équipe de projet et le producteur (Jean) sur une planche de Grande morelle qui développe des maladies. Il s’agit d’une planche de semences qui récolte pour les pépinières de grande morelle. Cette maladie a également attaqué les autres planches. Photo 2 : Le Président UCM en chemise rouge (Jean ZANKOU) récolte les graines de grande morelle. Photo 3 : cette photo permet d’apprécier les maladies qui ont attaqué le champ de Jean. Le piment et la grande morelle n’ont pas donné le rendement espéré. Selon le producteur, l’INRAB (Institut National de la Recherche Agronomique au Bénin) est venu faire des prélèvements du sol et des feuilles de grande morelle pour des études. Le rapport n’est pas encore disponible. Photo 4 : l’équipe de projet est à côté d’une pépinière de piment. Derrière, on peut voir du maïs qui a été produit comme culture alternative dans le piment qui n’a pas bien marché. Dans l’ordre, de la gauche vers la droite, on peut voir : Alain, Ludovic, Boris, Jean et Roger KPOKPO.
Photo 1 : l’équipe de projet et le producteur (Jean) sur une planche de Grande morelle qui développe des maladies. Il s’agit d’une planche de semences qui récolte pour les pépinières de grande morelle. Cette maladie a également attaqué les autres planches. Photo 2 : Le Président UCM en chemise rouge (Jean ZANKOU) récolte les graines de grande morelle. Photo 3 : cette photo permet d’apprécier les maladies qui ont attaqué le champ de Jean. Le piment et la grande morelle n’ont pas donné le rendement espéré. Selon le producteur, l’INRAB (Institut National de la Recherche Agronomique au Bénin) est venu faire des prélèvements du sol et des feuilles de grande morelle pour des études. Le rapport n’est pas encore disponible. Photo 4 : l’équipe de projet est à côté d’une pépinière de piment. Derrière, on peut voir du maïs qui a été produit comme culture alternative dans le piment qui n’a pas bien marché. Dans l’ordre, de la gauche vers la droite, on peut voir : Alain, Ludovic, Boris, Jean et Roger KPOKPO.
Photo 1 : l’équipe de projet et le producteur (Jean) sur une planche de Grande morelle qui développe des maladies. Il s’agit d’une planche de semences qui récolte pour les pépinières de grande morelle. Cette maladie a également attaqué les autres planches. Photo 2 : Le Président UCM en chemise rouge (Jean ZANKOU) récolte les graines de grande morelle. Photo 3 : cette photo permet d’apprécier les maladies qui ont attaqué le champ de Jean. Le piment et la grande morelle n’ont pas donné le rendement espéré. Selon le producteur, l’INRAB (Institut National de la Recherche Agronomique au Bénin) est venu faire des prélèvements du sol et des feuilles de grande morelle pour des études. Le rapport n’est pas encore disponible. Photo 4 : l’équipe de projet est à côté d’une pépinière de piment. Derrière, on peut voir du maïs qui a été produit comme culture alternative dans le piment qui n’a pas bien marché. Dans l’ordre, de la gauche vers la droite, on peut voir : Alain, Ludovic, Boris, Jean et Roger KPOKPO.

Photo 1 : l’équipe de projet et le producteur (Jean) sur une planche de Grande morelle qui développe des maladies. Il s’agit d’une planche de semences qui récolte pour les pépinières de grande morelle. Cette maladie a également attaqué les autres planches. Photo 2 : Le Président UCM en chemise rouge (Jean ZANKOU) récolte les graines de grande morelle. Photo 3 : cette photo permet d’apprécier les maladies qui ont attaqué le champ de Jean. Le piment et la grande morelle n’ont pas donné le rendement espéré. Selon le producteur, l’INRAB (Institut National de la Recherche Agronomique au Bénin) est venu faire des prélèvements du sol et des feuilles de grande morelle pour des études. Le rapport n’est pas encore disponible. Photo 4 : l’équipe de projet est à côté d’une pépinière de piment. Derrière, on peut voir du maïs qui a été produit comme culture alternative dans le piment qui n’a pas bien marché. Dans l’ordre, de la gauche vers la droite, on peut voir : Alain, Ludovic, Boris, Jean et Roger KPOKPO.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :