Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

ADDIL BENIN TOGO avec ses partenaires COOPERATIVE EGNON et IDART BENIN a conçu et financé un projet d’électrification photovoltaïque du système de pompage sur le site de Sédrouhouè à DJAKOTOMEY ce qui permettra de réduire les coûts de production et supprimera le recours aux énergies fossiles..
Le champ-école ADDIL permettra la promotion d'un modèle de formation à la production maraîchère particulièrement séduisant,vertueux et convaincant pour produire plus et mieux (3 récoltes par an au lieu d'une grâce à des techniques d'irrigation maîtrisées, abandon des intrants pétroliers, utilisation de biopesticides en lieu et place des produits chimiques industriels pour lutter contre les maladies et les ravageurs)

Une entreprise a été choisie et les travaux devaient commencer au mois d’Avril 2020.

schéma réalisé en 2017 par Yves , notre trésorier et ami décédé en mai 2019

 

Nous recevons aujourd’hui la confirmation de ce que nous redoutions : la pandémie a atteint le continent africain .

Cela remet en question les travaux envisagés à cause ,en particulier , de la fermeture des frontières.

Voilà ce que nous écrit le directeur de l’ONG IDART le 6 avril :

«  Avec cette histoire de COVID 19, tout est bloqué chez nous ici également. Le Bénin a enregistré 22 cas dont un décès ce matin, publié par les réseaux sociaux.

Le corridor Cotonou, Porto-Novo, Ouidah, Sakété, Allada, etc a été confiné depuis le 30 mars jusqu’à ce jour. Cela a vraiment beaucoup d'impacts sur nos projets car après votre autorisation du démarrage des travaux et après accord avec l'entreprise, toutes les frontières ont été fermées.

Notre prestataire devait aller chercher certains matériels de Cotonou et Lomé mais Héla!s !!!

Mais les échanges sont en cours le transport desdits matériels malgré cette disposition prise par le Gouvernement. Je vais vous revenir sous peu par rapport au niveau de réalisation de nos projets. »

LU DANS LA PRESSE FRANÇAISE  :

Le coronavirus est en train de s’étendre sur le continent. Au 30 mars, 46 pays africains étaient touchés par le virus. Les mesures de confinement se généralisent tandis que l’Union africaine et l’OMS tentent d’organiser la riposte contre la pandémie. Beaucoup craignent une catastrophe à venir.
Le 29 mars, le président du Bénin, Patrice Talon, a déclaré que son pays n’a pas les « moyens des pays riches » de confiner sa population. Plus grave, les infrastructures sanitaires dont dispose le continent sont très insuffisantes pour accueillir les 15 % de patients du Covid-19 qui vont requérir une hospitalisation. L’Afrique de l’ouest compte 0,3 lit d’hospitalisation pour 1 000 habitants là où la France en compte 6,6.

Un appel qui commence à être entendu par les partenaires de l’Afrique. Alors qu’au début de l’année, seuls deux pays africains disposaient de laboratoires capables de diagnostiquer le Covid-19, désormais, ils sont plus d’une quarantaine.

Des particuliers et des entreprises se mobilisent aussi pour appuyer le continent.

L’entreprise d’infrastructure panafricaine Arise a commencé à livrer des millions de masques et de vêtements de protection, des thermomètres sans contact, des caméras thermiques et du gel désinfectant.

en France : Coronavirus : un « paquet financier » va être mobilisé pour l’Afrique :    Le chef de la diplomatie française a annoncé une proposition d’aide aux pays les plus vulnérables qui sera discutée au niveau européen et international.

mardi 7 avril : L’Union européenne (UE) va garantir plus de 15 milliards d’euros pour aider les pays les plus vulnérables, en Afrique et dans le reste du monde, à lutter contre la pandémie de Covid-19, a annoncé la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen

« L’Afrique pourrait connaître [dans quelques semaines] les mêmes problèmes que ceux auxquels nous sommes confrontés en Europe […] Elle a besoin de notre aide pour ralentir la propagation du virus », a-t-elle averti dans un message vidéo en plusieurs langues mis en ligne sur son compte Twitter : « C’est pourquoi l’Union européenne garantit plus de 15 milliards d’euros pour aider nos partenaires du monde entier à lutter contre le coronavirus. » Ursula von der Leyen a assuré que « plus d’argent viendra des gouvernements nationaux ».

 

en attente de la suite des travaux à SEDROUHOUE  DJAKOTOMEY
en attente de la suite des travaux à SEDROUHOUE  DJAKOTOMEY
en attente de la suite des travaux à SEDROUHOUE  DJAKOTOMEY
en attente de la suite des travaux à SEDROUHOUE  DJAKOTOMEY
en attente de la suite des travaux à SEDROUHOUE  DJAKOTOMEY

en attente de la suite des travaux à SEDROUHOUE DJAKOTOMEY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :